Blogue

Accueil > Blogue

À vos pieds, prêts ? Partez ! - Blogue de Dre Sophie Roy, Podiatre

 
                                                                                                              Par ici pour les recettes

 

Est-ce je devrais courir avec le rhume? - 23 mars 2017

 

blogue-rhume-podiatre-course-a-pied.jpg

 

Depuis hier, je suis enrhumée. Je tiens à respecter mon programme préparatoire à ma course de 10km mais comment savoir si je dois éviter de courir avec le rhume?

Il suffit de connaître la règle du "cou". (The "neck" rule)

Dans la majorité des cas, un rhume ne devrait pas vous empêcher de participer à une course ni être un obstacle à votre entraînement.

Si vos symptômes se trouvent en haut du cou (mal de gorge, congestion, écoulement nasal et éternuements) vous pouvez aller courir. Allez-y avec une intensité légère à modérée et évitez une longue sortie pour ne pas vous épuiser. Hydratez-vous bien et soyez à l'écoute de votre corps. Si vous sentez que c'est trop difficile ou que vos symptômes s'aggravent, cessez la course et revenez à la marche.

L'activité physique peut même réduire la congestion nasale. J'ai moi-même constaté une amélioration après ma course d'aujourd'hui.

Par contre si vos symptômes sont situés en bas de votre cou (toux et congestion bronchique, difficulté à respirer, frissons, douleurs musculaires) il faut éviter la course et vous reposer. Si vous tenez absolument à bouger un peu, envisagez une séance de yoga ou un cours de stretching.

Si vous avez des vomissements, de la fièvre ou la diarrhée l'activité physique est non recommandée.

En cas de doute, le repos est à privilégier.

Dédiée à votre santé,

Dre Sophie Roy, Podiatre

 

Courir à notre santé / Bon, je m'y mets!  - 16 mars 2017

 

ciel-de-feu-semaine-1.JPG

 

Ma première sortie :

Jeudi soir, 18h45, lets go! Le soleil se couche bientôt il faut que je parte. Je commence mon entraînement pour ma course de 10km du 4 juin. Ce sera ma 2e participation à l'événement Courir à notre santé au profit de l'hôpital de St-Jérôme.

Selon mon programme, je débute mon premier entraînement avec un 4km. Je n'ai jamais suivi assidûment un programme. Cette fois-ci je me mets au défi de le faire sérieusement.

C'est parti! Je m'échauffe un 5 minutes et je pars. J'essais quelque chose de nouveau et j'écoute un Podcast de course à pied : Run to de top par l'athlète Tina Muir avec son invitée Evie Serverti, une psychologue sportive.

Je me sens bien. Ça fait du bien de prendre l'air. Le coucher de soleil est à couper le souffle. Je m'arrête pour prendre une photo. Le ciel est en feu!

Ma première sortie s'est bien passée. Je retiens de mon podcast au sujet de la psychologie sportive, qu'il faut se traiter soi-même comme son meilleur ami. Il faut se donner une petite tape dans le dos au besoin et trouver les mots pour s'encourager au lieu de se frustrer contre soi lorsque l'on n'atteint pas nos objectifs. Je garde cela en tête en cas de besoin.

Prochaine sortie samedi matin.

 

Dre Sophie Roy, Podiatre

 

Déjeuner vite fait la veille (préparation en 5 minutes) - 29 janvier 2017

 

J'ai découvert cette recette récemment et je suis devenue accro! Essayez-là!

Bol de gruau aux bananes, beurre d’arachides, noix de Grenoble, miel, chia et cannelle

gruau-fait-la-veille.jpg

Ingrédients :

1/2 banane mûre en purée
2 cuillères à table de beurre d’arachides
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
1 cuillère à table de miel si vous avez la dent sucrée
¾ de tasse de lait d’amandes (ou de lait de vache ou de soya)
1 tasse de gruau à gros flocons
1 cuillère à table de graines de chia
½ cuillère à thé de cannelle
Quelques tranches de bananes et des noix de Grenoble en petits morceaux


Instructions :


Combiner la purée de banane et le beurre d’arachides et bien les mélanger.

Ajouter et mélanger tous les autres ingrédients sauf les tranches de bananes et des noix de Grenoble.

Couvrir et mettre au réfrigérateur pour la nuit.

Le lendemain, réchauffer et ajouter du lait selon la texture désirée.

Ajouter quelques tranches de bananes et des noix de Grenoble en petits morceaux.

Savourez!

La recette à été découverte sur cookingonthefrontburners.com

Dre Sophie Roy, Podiatre

Quelques trucs qui vous sauveront les pieds le soir d’Halloween - 28 octobre 2016


dre-sophie-roy-podiatre-halloween-vampire-deguisement.JPG
La nuit d’Halloween apporte déjà assez de frayeurs avec ses fantômes et personnages lugubres qui déambulent dans les rues à la recherche de bonbons. N’y ajoutons pas des horreurs comme une fasciite plantaire, une entorse de cheville et de la douleur sous la plante du pied.

Tous les ans, au lendemain ou durant la semaine suivant l’Halloween, nous reçevons à la clinique plusieurs patients qui se sont blessés pendant le porte-à-porte. Et la plupart du temps, il s’agit des parents qui n’étaient pas bien préparés pour la soirée. Les talons hauts et les vieux souliers trop usés sont souvent les coupables des pieds endoloris. Parfois, ce sont les enfants qui, emportés par l’hystérie des bonbons, ne regardent pas où ils mettent les pieds. Voici les trucs qui vous sauveront les pieds en le soir d’Halloween…

1) N’oubliez pas de garder vos pieds au chaud. Le soir d'Halloween cette année, la température ressentie sera autour de -1 degrés. Probablement pas assez froid cette année pour souffrir d’engelures, mais ne tentons pas le diable alors optez pour des bas de laine bien chauds.

2) Pensez apporter des bas et des souliers de rechange au cas où vos tout petits marcheraient dans un trou d’eau. Autrement la soirée risque d’être écourtée…

3) Évitez les talons hauts. Ce conseil est pour les adultes. Imaginez-vous à la fin de la soirée avec des élancements dans les orteils, la paume du pied toute enflée et la cheville en compote. Vos souliers ``ordinaires`` ne seront pas aussi chics avec votre beau costume, mais ça ne vaut pas la peine de les endurer.

4) Pour faire plaisir aux enfants et bien compléter leur costume, vous auriez peut-être tendance à accepter qu’ils portent des souliers empruntés à une cousine ou un ami. Des chaussures un peu trop grandes ou un soulier de princesse à talon haut… juste pour une soirée… c’est une mauvaise idée. Ils risquent de trébucher avec et de se blesser. Optez pour une espadrille ou une botte de marche avec une semelle bien adhérente et un bon support autour de la cheville.

5) Soyez réfléchissants. Si vos costumes ne le sont pas déjà, ajoutez quelques bandes réfléchissantes pour que les voitures vous voient bien. Chaque année, des enfants sont frappés par des voitures le soir d’Halloween. Protégez bien votre famille.

6) Examinez bien les robes, les traines, les draps de fantômes, les interminables bandelettes des momies et toutes parties des costumes qui trainent sur le sol. Vos enfants pourraient s’accrocher dedans ou marcher dessus et tomber.

7) Prenez le temps de discuter de sécurité avec les enfants avant de partir. Ayez la traditionnelle discussion au sujet des bonbons louches et mal emballés, mais rappelez-leur aussi de regarder où ils mettent les pieds, de rester sur les trottoirs et de passer par les allées au lieu de couper dans le gazon ou par la rue. Munissez-les d’une lampe de poche avec de nouvelles batteries pour qu’ils éclairent le chemin devant eux.

Et voilà, vous êtes enfin prêts à partir! Si malgré toutes ces précautions, il survient un accident sérieux ou bien un membre de votre famille se lève demain matin en boitant et que le problème persiste, nous serons là pour vous aider. Joyeuse Halloween à tous!  

Dre Sophie Roy, Podiatre

 

Tyler Seguin, membre de l’équipe canadienne de la coupe du monde de hockey, est blessé au talon - 19 septembre 2016

Le joueur de hockey ontarien Tyler Seguin a dû se retirer de la coupe du monde de hockey suite à une blessure incapacitante. L’attaquant a passé une résonnance magnétique qui a confirmé une fracture de stress au talon. L’origine viendrait d’une chute lors d’une partie d’ouverture de la coupe du monde. Il aurait choisi de continuer à patiner, mais la douleur l’a rattrapé et forcé à l’arrêt pour le moment. Il sera donc remplacé et risque fortement de perdre sa participation à la coupe.

 

tyler-seguin-podiatre-fracture-talon.jpg

 

Une fracture de stress au talon nécessite habituellement un minimum de quatre semaines de repos. Si Tyler Seguin n’a pas trop aggravé sa blessure en continuant à patiner, le traitement consisterait en une immobilisation par une botte de décharge et l’utilisation de béquilles.


Dans mes années de pratique, j’ai vu nombre de patients avec des blessures sportives sérieuses qui ont continué à s’entraîner, ou ont poursuivi la compétition. Ils ne se donnent pas le temps de guérir complètement et cette erreur leur a souvent couté un arrêt d’une ou plusieurs saisons et parfois même a causé la fin de leur carrière.


Si vous souffrez de n’importe quelle blessure sportive au pied et souhaitez retourner au jeu rapidement et pour longtemps, prenez rendez-vous dès maintenant!


Dre Sophie Roy, Podiatre

 

Sauter sur le trampoline à plusieurs augmente le risque de blessures graves de la cheville chez vos enfants - 21 mars 2016

L’utilisation des trampolines récréatifs est de plus en plus populaire depuis quelques années. On en voit partout! Vos propres enfants sautent probablement en duo ou même en trio sur le trampoline à la maison ou chez des amis.  Plusieurs d’entre nous ont même déjà fait rebondir nos tout petits sur le trampoline par le passé… Nous les croyons en sécurité avec le filet protecteur, mais saviez-vous que le risque de blessures graves est fortement augmenté lorsque les enfants sautent à plusieurs?

trampoline_enfants_podiatre_mirabel_ste-therese.jpg


La science s’est intéressée entre autres aux fractures de chevilles suite à l’utilisation d’un trampoline. Dans la majorité des cas rapportés, il y avait plus d’un enfant sur le trampoline. Près du deux tiers des blessures impliquent deux enfants ou plus en même temps.


Puisque la force absorbée par les pieds et chevilles des enfants est doublée lorsqu’ils sautent de façon désynchronisée, cela favorise des blessures au niveau des plaques de croissance dans les os. Ce type de blessure peut engendrer de sérieuses complications incluant l’arrêt de la croissance osseuse au site de la fracture.


Une étude a démontré qu’un adulte de 176 lbs qui ferait rebondir un enfant de 55 lbs sur un trampoline crée une force absorbée par les membres inférieurs de l’enfant qui équivaut à une chute de 9.25 pieds sur une surface dure!


Nous, les podiatres, traitons plusieurs enfants blessés en trampoline chaque été. Plus largement, on répertorie des centaines de milliers de blessures chaque année à travers les États-Unis! (Les données ne sont pas disponibles au Canada.)


Évidemment, la prudence et la surveillance sont de mise pour éviter les blessures. L’utilisation d’un trampoline à plusieurs est fortement déconseillée.


Nous ne le souhaitons à personne, mais si par malchance une blessure survient, nous sommes prêts à vous recevoir à la Clinique Podiatrique Mirabel ou Ste-Thérèse.

Dédiée à votre santé,

Dre Sophie Roy, Podiatre

 

Saviez-vous que la majorité des déformations des pieds tels que les oignons et les orteils marteaux sont héréditaires? - 7 mars 2016

 

Vous auriez souhaité hériter des longs cheveux épais de votre mère ou des yeux bleus de votre père? Mais la génétique ne vous a pas donné ce dont vous avez rêvé…

Malheureusement, est plus probable que vous héritiez des pieds déformés de vos parents que certains de leurs traits physiques tels que la couleur des yeux ou des cheveux. En effet, la transmission des gènes qui favorisent le développement des oignons et des orteils marteaux est même plus forte que celle de la grandeur par exemple.

oignon-orteils-marteaux-podiatre-mirabel-ste-therese.jpgMaintenant que vous savez ce qui vous attend peut-être, ou ce qui attend vos enfants… vous pouvez tout mettre en œuvre pour retarder ou ralentir le développement de ces déformations.

La prévention est définitivement votre meilleur allié. Cela vous évitera peut-être une chirurgie en cours de route.

Avant tout, appelez-nous pour planifier une évaluation détaillée afin d’obtenir le diagnostic exact de votre condition actuelle.

Si vous remarquez des similitudes entre vos problèmes de pieds et ceux de vos enfants, consultez dès maintenant. Nous voulons identifier leur problème tôt pour prévenir des complications à long terme.

Suite à l’examen, nous vous recommanderons le type de chaussures approprié pour vos besoins. De façon générale, évitez les souliers à talons hauts et étroits. Privilégiez un soulier large et profond.

Les orthèses plantaires sur mesure sont un outil précieux dans la prévention des déformations du pied et de la cheville. On les utilise autant chez l’enfant que chez l’adulte. Nous pourrons en discuter avec vous lors de votre visite.

Si malgré tout, vous développez tout de même une déformation, il est préférable d’avoir un petit oignon dont on a pris soin qu’une grosse déformation douloureuse qui affectera votre qualité de vie.

Si vous souffrez déjà, nous envisagerons une approche différente qui visera à soulager vos douleurs et stabiliser votre condition.

Il est vrai que les problèmes de pieds se transmettent de génération en génération, mais en tant que podiatre nous pouvons établir avec vous un plan de traitement pour réduire et souvent éviter les complications.

Dédiée à votre santé,

Dre Sophie Roy, Podiatre

 

Quel est le lien entre le Super Bowl et la douleur aux pieds? - 7 février 2016

 

Super-Bowl-goutte-podiatre-mirabel-ste-therese.jpg

 

La goutte! En cette journée de Super Bowl, il est probable que vous allez consommer de grandes quantités de viande, de charcuteries, de bière et d’alcool fort. Tous ces aliments contiennent des purines qui, une fois dégradées, contribuent à l’accumulation d’acide urique dans le sang qui peut se précipiter sous forme de cristaux très douloureux dans vos articulations. 

La goutte se caractérise par des douleurs intenses soudaines, des rougeurs et une sensibilité extrême de vos articulations.  Particulièrement, celle du gros orteil. C’est une forme d’arthrite qui est plus fréquente chez les hommes âgés, mais les femmes aussi peuvent en être atteintes. Il y a 3% de la population adulte au Canada qui souffre de la goutte. Il est important de savoir que la goutte est liée aux maladies cardiovasculaires. Il ne faut donc pas négliger une telle affection. 

goutte-podiatre-mirabel-ste-therese.jpg

Les facteurs de risque autres que l’alimentation sont l’hyper uricémie, la génétique, le syndrome métabolique, l’hypertension, l’obésité, certains médicaments comme les diurétiques, les maladies rénales chroniques et l’arthrose de l’articulation affectée.

Alors si, dans les jours qui suivent, vous vous réveillez avec la sensation de feu dans le pied, que l’articulation du gros orteil est rouge et enflée, il est fort probable que vous soyez atteints de la goutte. Chaque année après le Super Bowl, je reçois dans mon bureau des patients qui vivent un épisode douloureux de goutte au gros orteil. N’attendez pas et venez consulter, je pourrai vous évaluer et vous soulager rapidement. Inutile de souffrir à la maison, appelez-nous (24/7) ou prenez rendez-vous en ligne. 

Bon Super Bowl à tous!

Dre Sophie Roy, Podiatre

 

 

Comment aider votre podiatre à vous aider? - 25 janvier 2016

 

podiatre-mirabel-ste-therese-rendez-vous.jpg

 

Nous, les podiatres, avons comme mission de vous aider et vous soulager. Cependant, notre travail sera grandement facilité si vous vous préparez avant votre visite. Voici quelques conseils qui nous aideront à vous aider :

1) Faites de votre mieux pour que le problème pour lequel vous consultez soit présent lors de votre consultation. 

Un grand nombre de problèmes (comme un champignon de l'ongle) sont constants et présents tous les jours. Certains autres, comme une tendinite ou un nerf coincé, n’apparaissent que lorsque vous avez porté une certaine paire de chaussures ou avez été debout sur vos pieds toute la journée. Il peut être plus difficile pour nous de vous donner des conseils ou un diagnostic définitif, si nous ne pouvons pas observer le problème en clinique. Par exemple, si vos pieds font mal après la course, optez pour un peu de jogging avant votre rendez-vous afin que nous puissions comprendre exactement la cause et la localisation des douleurs.

2) Apportez les chaussures dans lesquelles votre problème survient avec vous.

Une des recommandations que nous donnons le plus souvent est de changer vos chaussures pour un modèle plus approprié qui ne va pas aggraver votre problème podiatrique. Si vous avez mal aux pieds dans vos bottes de travail, s'il vous plaît apportez-les lors de votre consultation. Si vous vous présentez en << gougounes >>, cela ne nous donne que la moitié de l'équation.

3) Soyez à l'écoute de votre corps et notez ce que vous ressentez.

Je vais vous confier un petit secret de l'école de médecine podiatrique : les professionnels de la santé disposent d'un système pour trouver les indices qui aident à faire le diagnostic et à vous traiter. NLDOCAT. Ces sept lettres représentent les choses que nous voulons savoir sur votre état de santé ou au sujet d'une blessure. C’est pourquoi nous vous posons autant de questions lors d’une consultation!

N = La nature de la douleur ou des symptômes : Aigüe? légère? occasionnelle? brûlure? élancement? pincement? choc électrique?

L = La localisation des symptômes : Évidement vous venez probablement pour une douleur aux pieds… mais si vous pouvez nous pointer l'endroit où c'est le plus douloureux, nous aurons plus d’indices. (Et nous ne comprenons que parfois la douleur se déplace ou est diffuse sur une partie du corps tout entier.)

D = La durée des symptômes : Depuis combien de temps avez-vous mal? Des jours ? semaines? mois? années?

O = Onset en anglais, c’est-à-dire : Comment le problème a-t-il débuté? Est-ce arrivé tout d’un coup? Comme une blessure aiguë en jouant au soccer? Ou cela a-t-il été plutôt progressif?

C = Le cours des choses, l’évolution des symptômes : Est-ce que cela s'est aggravé progressivement ou ça s’améliore? Peut-être que ce sont exactement les mêmes symptômes dès le premier jour?

A = Les facteurs aggravants : Est-ce que le froid aggrave les symptômes? Est-ce le fait de monter sur la pointe de vos pieds, ou de porter des talons hauts? Il y a-t-il quelque chose qui vous soulage?

T = Traitement précédent : Avez-vous vu un autre docteur ou professionnel de la santé pour ce même problème? Avez-vous débuté des traitements? Avez-vous essayé des remèdes maison?

Plus vous pouvez être précis et complets dans les réponses à ces questions, plus nous avons d'indices pour vous aider et vous soulager. 

Dre Sophie Roy, Podiatre

 

Podiatre mal chaussée... La suite de l'histoire! - 10 décembre 2015

Il semblerait que mon aventure vous aurait fait sourire!

Il y a eu quelques évolutions``colorées`` depuis ce temps et j'ai pensé les partager avec vous.

Je crois que ces photos valent mille mots …

ongle-podiatre-mirabel-ste-therese-10-petit.pngongle-podiatre-mirabel-ste-therese-11-petit.pngongle-podiatre-mirabel-ste-therese-12-petit.png

Pour ceux qui n'ont pas lu le début de l'histoire, vous la trouverez ci-dessous.

 

Mariage, talons hauts et ongle brun… - 9 novembre 2015

Il était une fois, une podiatre invitée à un mariage. Elle choisit ses plus beaux souliers à talons hauts : 4 pouces, un peu trop étroits pour les orteils… plutôt inconfortables. Comme elle n’en portait presque jamais, pour une occasion spéciale, pourquoi pas?

Durant la soirée, on proposa même aux dames de mettre leurs beaux souliers de côté et d’enfiler des sandales de plage pour pouvoir danser sans douleur aux pieds. Quelle belle attention! Mais lorsqu’on lui offrit, la podiatre déclina poliment, elle n’avait pas encore vraiment mal aux pieds… à ce moment-là. Plus la soirée avançait cependant, plus son gros orteil lui faisait mal. Elle savait très bien que c’était parce que son soulier était trop étroit, mais cela ne l’empêcha pas de profiter de la superbe soirée avec la famille et les amis. Les célébrations se poursuivirent sur le plancher de danse jusqu’aux petites heures du matin.

ongle-brun-podiatre-mirabel-ste-therese2.pngLe lendemain, son orteil lui faisait de plus en plus mal. Pourtant, même en regardant bien, il ne semblait y avoir aucune blessure à l’orteil. Quatre jours passèrent avant que la douleur ne cesse. Puis, une semaine plus tard, la podiatre découvrit que son ongle avait changé de couleur pour… un beau brun… La pression des chaussures avait causé un traumatisme assez fort pour créer un décollement et saignement sous l’ongle!

Comment dit-on déjà? Cordonnier mal chaussé? Non, Podiatre mal chaussée!

Avez-vous déjà vécu une histoire semblable? Partagez-la avec nous sur notre page Facebook.

Dre Sophie Roy, Podiatre

 

Avez-vous vu les lutins joueurs de tours à la clinique?! - 27 novembre 2015

 

lutin-podiatre-mirabel-ste-therese3.pngÀ moins d’un mois de Noël, la magie envahit tranquillement nos maisons et la clinique! Les enfants commencent à poser des questions sur les reines, le père Noël… ``Comment fait-il pour savoir si nous avons été sages?`` Ce sont les lutins du père Noël qui, suite à la première neige, font le chemin du pôle Nord jusqu’ici pour venir surveiller les enfants et voir qui a été sage, même chez le podiatre! Les enfants peuvent utiliser leur créativité pour en attraper un! Il semblerait que le plus facile serait de fabriquer un piège à lutin à l’extérieur de la maison avec des galettes de lutins ou, si vous réussissez à en trouver, de la poudre à lutins magique. Ils seront irrésistiblement attirés et vous pourrez les garder à l’intérieur jusqu’au soir du 24 décembre où ils retourneront auprès du père Noël. Avez-vous réussi à en attraper? Si vous avez fait un piège et capturé un lutin, prenez-les en photo et partagez avec nous sur Facebook.

 

Dre Sophie Roy, Podiatre

 

Quelle est la différence entre la fasciite plantaire et l'épine de Lenoir? - 16 novembre 2015

 

radio-pied-epine-lenoir-podiatre-mirabel-ste-therese.jpg

 

On me demande régulièrement la différence entre la fasciite plantaire et l'épine de Lenoir alors j'ai pensé démystifier la question aujourd'hui. 

L’épine de Lenoir est une formation osseuse en forme de pointe sur l’os du talon qui s’appelle calcanéum. On visualise cette ``épine`` sur une radiographie, résonnance magnétique et même sur une échographie.

Ce qui est surprenant, c’est que l’épine en soi n’est pas du tout douloureuse. Lorsqu’on a une douleur au talon, on s’imagine cette épine, la pointe vers le plancher, un peu comme un clou qui nous transperce la chair de l’intérieur… Mais c’est une fausse impression! L’épine est parallèle au sol et compresse très rarement une autre structure dans le talon.

En prenant des radiographies ou autres examens des pieds de nos patients pour d’autres motifs, nous voyons régulièrement des épines de Lenoir et pourtant certains patients n’ont aucune douleur au talon et n’en ont jamais eu. Et le contraire est aussi très commun. Chez un patient qui a une douleur aigüe au talon, on peut prendre une radiographie pour réaliser qu’il n’y a aucune épine. Pourtant, la douleur est bien réelle!

Lorsqu’il n’y a pas d’épine, le diagnostic évoqué est parfois syndrome de l’épine de Lenoir. On utilise le terme syndrome pour décrire un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu’un patient est susceptible de présenter lors de certaines conditions.

Mais si la douleur ne vient pas de l’épine, d’où vient-elle? Elle vient de l’inflammation du fascia plantaire qui se trouve juste au-dessous.

Le fascia plantaire est une structure qui s’apparente à un grand ligament qui soutient la voûte plantaire. Le fascia s’insère sur le calcanéum, longe le dessous du pied puis s’attache à la base des orteils.

Lorsqu’une grande tension est mise sur cette structure (pied affaissé ou pied creux, activité physique intense, surpoids, etc.), il se crée des micros déchirures. Parfois, elles se trouvent à l’attache du fascia plantaire sur l’os du talon, tout près du lieu de la fameuse épine… C’est pour cela que l’on confond souvent les deux conditions.

Dre Sophie Roy, Podiatre

À quoi sert l'échographie? - 27 octobre 2015

echographie-pied-cheville-podiatre-mirabel-ste-therese-2.jpg

 

Octobre étant le mois de l'échographie diagnostique, je me suis fait demandé à plusieurs reprises à quoi sert l'échographie du pied et de la cheville? La majorité de mes patients s'imaginent un appareil qui permet de visualiser le bébé dans le ventre de la mère lors de la grossesse et ne voit pas comment cela peut s'appliquer chez leur podiatre...

Voici ce que l’échographie diagnostique nous permet de faire concrètement :

- Obtenir une visualisation et une mesure précise du fascia plantaire. L’échographie permet d’indiquer clairement une zone d’inflammation, de rupture et/ou d’épaississement. Cette technologie nous permet, entre autres, de distinguer la fasciite plantaire d’un fibrome plantaire, de mettre en évidence une épine de Lenoir ou une bursite sous le talon. Chaque problème nécessitant son propre plan de traitement, il est important de bien faire la différence.

- Procéder à un examen en profondeur des tendons du pied et de la cheville. L’échographie permet au podiatre de catégoriser l’atteinte du tendon, que ce soit une déchirure partielle ou totale ou une ténosynovite par exemple. Cela est très utile dans le cas de tendinite d’Achilles, de dysfonction du tibial postérieur ou une tendinite des fibulaires par exemple.

- Cet examen nous permet de différencier un névrome (nerf coincé), d’une synovite (articulation enflammée), d’une bursite (inflammation entre les tissus). Ces conditions provoquent des symptômes semblables, mais nous devons les traiter de manières différentes d’où l’importance de bien identifier la cause par une échographie.

- Déterminer la nature des gonflements, bosses et autres tumeurs des tissus mous.

- Clarifier la présence de corps étrangers qui sont souvent manqués sur une IRM (imagerie par résonance magnétique) et peuvent être invisibles sur une radiographie.

- Accélérer le diagnostic. L’examen peut se faire sur place parfois lors du même rendez-vous, au lieu de diriger le patient vers une autre clinique où l’attente peut être considérable pour obtenir un rendez-vous.

- Réduire les coûts d’examen. La majorité des blessures du pied et de la cheville étaient évaluées auparavant par IRM. Les imageries par résonance magnétique sont très couteuses (environ 700$ par examen). L’échographie permet de visualiser aussi bien, sinon mieux plusieurs structures à moindres coûts.

- Évaluer précisément l’étendue de plaies telles que les ulcères diabétiques. L’échographie permet au docteur de déterminer la profondeur de la plaie et il peut donc ajuster son plan de traitement en conséquence pour accélérer la guérison du patient. Le suivi en est aussi grandement facilité.

Dre Sophie Roy, Podiatre

La grossesse et les pieds - 4 août 2015

mal-dos-pied-grossesse-podiatre-mirabel-ste-therese.jpg

 

La grossesse est généralement une expérience magnifique, mais elle apporte aussi son lot d’inconvénients. Au fur et à mesure que la grossesse avance, le centre de gravité de la femme change ce qui augmente la pression dans le bas du dos, les hanches, les genoux, les chevilles et dans les pieds. On ajoute aussi à cela l’enflure des jambes, des chevilles et des pieds. Les souliers, sandales ou bottes deviennent trop petits et étroits ce qui peut causer des ongles incarnés et des irritations de la peau. Il est important de mettre les chaussures inadéquates de côté et de s’en procurer qui sont un peu plus grandes et ajustables en fonction de la sévérité de l’enflure. Optez pour des matières souples et extensibles. L’élévation des jambes et un massage effectué des pieds vers les cuisses aident à soulager la sensation de lourdeur dans les jambes et les pieds.

Il est également fréquent de voir que l’arche des pieds s’affaisse. On nomme cet affaissement hyperpronation. Cela crée beaucoup de stress sur les multiples articulations, ligaments et tendons des pieds. Plusieurs femmes développent alors des douleurs aux talons, dans l’arche ou sous la paume du pied. Certaines déformations déjà présentes comme les oignons, aussi appelés hallux abducto valgus, s’aggravent pendant la grossesse. Pour soulager vos douleurs, votre podiatre pourrait vous fabriquer des orthèses plantaires sur mesure qui favorisent un meilleur alignement des pieds, améliorant ainsi toute la posture jusqu’au bas du dos. Cela permet de réduire la tension dans les muscles et articulations.

Vous êtes enceinte et vous souffrez de maux de dos, de hanches ou de genoux? Vous avez mal aux pieds? N’hésitez pas à nous consulter, notre équipe de podiatres saura vous soulager!

Dre Sophie Roy, Podiatre

 

La podiatrie en milieu hospitalier au Québec - 11 mai 2015

 

video-reportage-podiatres-hopitaux-quebec.png

Ce reportage de Pierre-André Cloutier, journaliste à Radio-Canada, met en lumière la place de la podiatrie en milieu hospitalier au Québec. Comme vous le savez peut-être, les soins podiatriques ne sont pas offerts dans les hôpitaux de notre province. Seul deux projets pilotes intègrent des étudiants en médecine podiatrique dans les hôpitaux. Pour en savoir plus, visionnez le vidéo ci-dessus.

Dre Sophie Roy, Podiatre

Prévention des blessures sportives - 3 avril 2015

 

course-a-pied-podiatre-mirabel-ste-therese.jpg

La neige commence enfin à fondre! L'envie de sortir à l'extérieur et profiter du soleil est irrésistible. Plusieurs d'entre nous rêvent de chausser nos espadrilles et de recommencer ou pour certains, débuter la course à pied. Si vous n'avez pas été très actifs cet hiver, il faut reprendre l'activité physique graduellement. C'est la clé pour éviter les blessures. Au printemps, nous voyons beaucoup de patients avec de nouvelles blessures sportives : tendinites, fascéites plantaires ou syndrome de l'épine de Lenoir, bursites, fractures de stress, etc. Ces dernières sont plus fréquentes chez les gens qui ont un mal alignement des pieds ou des jambes. Le pied plat, le pied creux, les genoux par en dedans ou les genoux de ``cowboy`` sont des signes évidents, mais parfois ce l'est un peu moins. Si vous ressentez des douleurs qui persistent malgré une diminution de l'intensité de l'entraînement, consultez-nous pour une évaluation. Nous serons en mesure de traiter votre douleur et vous faire des suggestions pour retourner à l'activité aussi rapidement que possible.

Bon printemps à tous ! 

Dre Sophie Roy, Podiatre

Est-ce que prendre soin de vos pieds est devenu un défi ? - 24 mars 2015

 

dre-sophie-roy-podiatre-mirabel-ste-therese-talons-craques-fissures-seches.jpgVotre peau est de plus en plus sèche? Elle se met à craquer ? Vos ongles épaississent et sont difficiles à
couper? Vous souffrez et avez l’impression de voir vos pieds se déformer ? Vous n’êtes pas seuls !

Avec l’âge, plusieurs changements surviennent. D’abord, la peau s’amincie et se dessèche. Vos glandes sudoripares, qui produisent la sueur, sont moins productives. La peau craque plus facilement. Il ne faut pas négliger d’appliquer une crème hydratante quotidiennement. Les craquelures sont une excellente porte d’entrée. Une bactérie peut s’y glisser et causer une grave infection. Les cas les plus sévères mènent à des plaies et même à des amputations ! Les diabétiques sont plus à risque de complications. Vous souffrez peut-être aussi de la corne, de cors, œil de perdrix ou durillons. Il faut les faire enlever par un professionnel.

Éviter les produits vendus en pharmacie qui brûlent la peau. C’est inefficace et cela peut aggraver votre problème. Plus on vieilli, moins la circulation sanguine dans les jambes se fait bien. Cela créé aussi des changements au niveau de la peau et des ongles. Ces derniers épaississent et jaunissent. Il devient difficile de les entretenir convenablement. Surtout lorsque l’on souffre de maux de dos et de mains ce qui transforme une simple coupe d’ongle en un dangereux défi ! On risque de se couper la peau près de l’ongle, de saigner et de s’infecter. Il existe aussi plusieurs autres causes de changement aux pieds tel qu’un champignon qui s’incruste dans les ongles et sur la peau.  

Confiez-moi le soin de vos pieds. Vous le méritez!

Dre Sophie Roy, Podiatre